Des équipements pour entretenir ses réseaux d’assainissement

réseaux d'assainissement

Pour des raisons réglementaires, sanitaires et écologiques, le traitement des eaux usées demeure une nécessité. La non-réalisation de ce dernier dégrade considérablement les écosystèmes aquatiques et provoque des maladies graves. Avant, c’était l’assainissement collectif qui dominait. Par contre, de nos jours, la loi exige la mise en place d’un système plus autonome. Il s’agit d’un équipement d’épuration des effluents domestiques. C’est l’assainissement individuel. Découvrez les types de dispositifs qui permettent d’entretenir les réseaux d’assainissement.

Dispositif d’assainissement individuel : les filières traditionnelles

Les types de dispositifs permettant l’entretien des réseaux d’assainissement sont multiples. Il y a d’abord les filières traditionnelles qui demeurent les plus connues. Elles rassemblent généralement la fosse toutes eaux suivie d’un épandage. C’est un système d’assainissement qui repose sur le fait que les bactéries dans les eaux usées domestiques digèrent les matières polluantes. Pour ce faire, vous devez installer l’équipement de manière efficace. Par contre, le seul bémol, c’est que cette opération requiert un investissement important. Elle exige aussi un entretien adapté pour son bon fonctionnement. Certes, ces équipements ont été bannis. Maintenant, les gens optent pour des dispositifs plus performants. Ce sont également des équipements conformes aux règles en vigueur. Il s’agit, entre autres, des filières agréées. Pourtant, il faut savoir que pour vous procurer des équipements compacts et de qualité, il faut vous rapprocher d’un fabricant spécialiste. Pour cela, visitez le site baroclean.fr.

Les types de filières agréées

Parmi les filières agréées pour l’entretien d’un réseau d’assainissement se trouve le filtre compact. C’est un dispositif qui traite les eaux par une double épuration. Il a le même principe de fonctionnement qu’une filière traditionnelle et permet un traitement et un entretien sans électricité. Il ne génère aucun bruit et son installation est rapide aussi bien que facile. La microstation d’épuration est un autre dispositif d’assainissement individuel. C’est la plus prisée vu qu’elle s’adapte aux logements, aux campings, voire aux lotissements. Dans ce cas-ci, l’épuration des eaux se fait par l’intermédiaire des bactéries présentes dans la station. Elle a l’avantage d’être moins encombrante. D’ailleurs, sa mise en place ne nécessite pas trop de travaux fastidieux. De plus, ce dispositif peut être installé hors sol. C’est donc une solution adaptée aux propriétaires qui ne possèdent qu’une petite parcelle de terrain. Le prix de cet équipement varie selon la technologie utilisée et le matériau de fabrication. À cela s’ajoutent les équipements internes et externes ainsi que le fabricant lui-même. Le filtre planté est un autre dispositif agréé par le ministère de la Santé et de l’Environnement. Il emploie des plantes pour épurer les eaux usées. Il est intéressant vu que le système ne produit pas de boue dans la majorité des cas. De plus, c’est une technique qui permet de récupérer de l’eau pour sa réutilisation à des fins d’irrigation. 

Le choix du type de dispositif d’assainissement individuel

Pour un bon entretien des réseaux d’assainissement, il faut choisir un dispositif fiable. Certes, l’assainissement non collectif peut être effectué de plusieurs manières. Le choix est large dans ce cas. Par contre, l’essentiel est de bien miser sur un équipement approprié à votre demeure. Un équipement qui sera capable de traiter vos eaux usées de manière efficace. D’abord, il est fondamental d’effectuer une étude de faisabilité. C’est une étape primordiale, car chaque propriétaire est responsable de la filière pour laquelle il optera. Pour ce faire, faites-vous aider par un professionnel de l’assainissement. Ce denier vous appuiera dans le mode de conception, l’implantation et le dimensionnement du dispositif. Il en est de même pour la sélection du mode de rejet et du lieu de ce dernier. En effet, vous devez rassembler plusieurs fabricants et demander un devis à chacun d’eux. En rapprochant les montants et la qualité des équipements proposés, vous dénicherez le dispositif le plus adapté à votre maison. Misez toujours sur un fabricant qui propose un bon rapport qualité-prix. Ensuite, vous devrez contacter le service public chargé de contrôler les installations d’assainissement individuel. Comme ça, vous serez certain que votre installation est conforme aux normes en vigueur. Ce service analyse donc la conformité de votre pose d’équipement. Il vérifie aussi si votre système est approprié au contexte local. Puis il valide votre projet après avoir effectué l’étude de faisabilité de votre installation.

Quel constructeur de maison choisir ?
Contacter un spécialiste en ligne pour l’achat de barrières de chantier